Les origines

On retrouve des traces à la préhistoire, mais plutôt dans les hauteurs des Monts de Vaucluse. Vers le 6ème siècle, la population s'installe dans les marécages... Des maisons sur pilotis furent construites.

En 1274, la ville devient propriété du Saint Siège sous l'emprise des Papes d'Avignon dans le Comtat Venessain.
Ensuite vers 17/18ème siècle l'industrie lainière prend ses droits et fonctionne grâce aux fameuses roues à aubes.

 

Le développement industriel

Le XIXe siècle est le siècle de l’expansion économique, du développement urbain. C’est l’installation de nouvelles fabriques, l’exploitation intensive et systématique de l’eau… car sa force et ses multiples canaux servaient pour de nombreuses manufactures… Farines, plâtres (roue de la Caisse d’Epargne) mais principalement des filatures de laine et de soie (la soierie est arrivée à l’Isle environ 2 siècle avant d’arriver à Lyon !).

 

La Sorgue

La force motrice de la rivière a développer les industries lainières présentent sur la ville mais a aussi favoriser le développement de la pêche. Il y a même un quartier dans la ville, le "quartier des pêcheurs" qui porte des nomes de rues comme la rue de la loutre, de l'anguille, ...

 

L'Isle aujourd'hui

Avec sa proximité du Luberon et du Mont Ventoux, ses communes voisines (Pays des sorgues), son identité naturelle et historique (riche patrimoine) et ses multiples activités, l’économie de la ville réside surtout dans le tourisme (plusieurs centaines d’hébergements touristiques, plus de 80 restaurants, une multitude de loisirs…). Ici la vie est certainement un long fleuve tranquille… Le soleil, notre rivière et notre terroir génèrent depuis des générations des hommes et des femmes dont la douceur de vivre s’envie et se partage tout au long de l’année. Population chaleureuse et accueillante qui invite les visiteurs à profiter de son heureux quotidien !

Un quotidien fait d’Art et d’Antiquité

Dans une ambiance rythmée par les cours d’eau à travers la ville, les nombreux antiquaires, brocanteurs, galeries et musées d’art mettent l’Isle sur la Sorgue au premier rang des plateformes françaises du commerce de l’Art et de l’Antiquité.

Copyright © 2015 Le petit train de L'Isle sur la Sorgue - Tous droits réservés